La Grande Boucle, la plus belle des courses cyclistes est passée chez nous.

Le Tour de France à Saint-Jean

Le Tour de France est la course cycliste la plus connue, médiatisée et prisée dans le monde entier. Et notre ville de Saint-Jean-de-Maurienne a eu la chance de croiser sa route à plusieurs reprises. Cette course tant aimé par les amoureux de cyclisme a autant de succès auprès du grand public en partie grâce à la caravane publicitaire et toute l’effervescence de la ville qui se prépare pour l’évènement.

L’ancien eveché tour de france

La ville de Saint-Jean-de-Maurienne en fête se décore de banderoles, fanions, vélos aux couleurs des différents maillots, et bien plus encore.

Saint-Jean-de-Maurienne et le Tour de France, une grande histoire

Terre de vélo et 1er domaine cyclable du monde, la Maurienne compte les cols les plus mythiques, la société Amaury Sport Organisation et Christian Prudhomme le savent très bien. Cette dernière décennie, le tracé du Tour de France est passé pas moins de 9 fois à Saint-Jean-de-Maurienne ou dans la vallée, dont 2 fois en 2015.

Nous avons retracé pour vous les passages de la Grande Boucle à Saint-Jean-de-Maurienne depuis 2010.

Le peloton prenait le départ de la 9ème étape du Tour de France 2010 à Morzine-Avoriaz. Après 204,5km et un passage au Col de La Madeleine, c’est bien à Saint-Jean-de-Maurienne que cette étape s’est achevée.

En 2011, c’est une grosse étape longue de 184km avec qui attendait les coureurs. Beaucoup de points étaient à récupérer au sommet de toutes les difficultés du jour. Après un départ d’Albertville, la 11ème étape de cette édition, la course est passée par le Col de la Madeleine, le Col du Glandon, le Col de la Croix de Fer, le Col du Mollard, Saint-Jean-de-Maurienne pour faire son arrivée dans la station de ski de La Toussuire.

Passage du tour de france à SAint-Jean

Pour la 12ème étape du Tour de France 2012, le départ a été donné à Saint-Jean-de-Maurienne avec une foule immense. Au terme des 226km du jour, les coureurs sont arrivés à Annonay-Davézieux.

Pour la 102ème édition, le domaine de la Maurienne a été mis en avant pendant 2 jours. Le 23 juillet 2015, sur un parcours de 186,5km entre Gap et Saint-Jean-de-Maurienne, une étape phénoménale a eu lieu. La course est passée par le Col du Glandon, Saint-Etienne-de-Cuines et les Lacets de Montvernier. C’est la première fois de l’Histoire du Tour de France que les coureurs empruntaient ces lacets. C’est grâce à ce passage qu’ils sont devenus légendaires. Au terme de cette étape, le français Romain Bardet a levé les bras sur la ligne d’arrivée à Saint-Jean-de-Maurienne.

Le jour suivant, le peloton international a pris le départ dans la capitale mauriennaise à destination de La Toussuire. Mais il n’a pas emprunté le chemin le plus court car l’étape se déroulait sur 138km, une étape courte mais de forte intensité. Pour rejoindre l’arrivée, la course est restée uniquement en Maurienne, elle est passée par le Col du Chaussy, La Chambre, Epierre, Saint-Rémy-de-Maurienne, Saint-Colomban-des-Villards, le Col du Glandon, le Col de la Croix de fer, Saint-Sorlin-d’Arves, le Col du Mollard, Saint-Jean-de-Maurienne, Le Corbier et enfin La Toussuire. Ce fût une grosse journée pleine d’audace de la part du français Pierre Rolland, qui se fera décroché dans la dernière ascension du jour par le vainqueur de l’étape Vincenzo Nibali. Néanmoins, le français sera nommé combatif du jour.

Deux ans plus tard, lors de l’étape 17 la Grande Boucle a fait son retour en Maurienne. Entre La Mure et Serre-Chevalier, les coureurs ont eu l’occasion de passer par le Col de la Croix de Fer, Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Jean-de-Maurienne, le Col du télégraphe, Valloire et le Col du Galibier.

Les Lacets de Montvernier, devenus mythiques, sont de retour sur le Tour de France 2018. Entre Bourg-Saint-Maurice et l’Alpe d’Huez, la 12ème étape a emprunté les routes de la vallée de la Maurienne. Parmi elles : le Col de la Madeleine, Saint-François-Longchamp, La Chambre, Pontamafrey, Les Lacets de Montvernier, Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Sorlin-d’Arves et le Col de la Croix de Fer.

Au départ de Saint-Jean-de-Maurienne, la 19ème étape du Tour 2019 restera gravée en mémoire de beaucoup de passionnés de cyclisme. L’arrivée était initialement prévue à Tignes mais suite à un violent orage de grêle la course a été arrêté par les commissaires de course au kilomètre 89. C’est la première fois qu’un tel phénomène arrivait. Les fans se rappelleront aussi de la première grosse difficulté de la journée où des leaders français ont peiné. Romain Bardet et David Gaudu se font rapidement distancés et le favori français Thibaut Pinot, 5ème au classement général au départ de l’étape, abandonne suite à une blessure.

Après un report de la course en raison de la crise sanitaire, le Tour de France 2020 s’est déroulé en septembre. Sur la 17ème étape, entre Grenoble et Méribel / Col de la Loze, le peloton a tutoyé la vallée de la Maurienne. Sans passer à Saint-Jean-de-Maurienne cette fois-ci, le tracé du parcours s’est dessiné sur les routes d’Epierre, La Chambre, Montgellafrey, Saint-François-Longchamp et le Col de la Madeleine avant de basculer en Tarentaise.

Saint-Jean-de-Maurienne, s’apprête à jouer un rôle central dans le Tour de France 2024 en tant que ville de départ de l’étape n°5.

Le 3 juillet 2024, les coureurs s’élanceront depuis Saint-Jean-de-Maurienne, prêts à affronter un parcours exigeant qui les mènera jusqu’à Saint-Vulbas dans la plaine de l’Ain. Pour le premier départ français de cette Grande Boucle 2024, le départ aura lieu à Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie, direction l’Ain, à Saint-Vulbas, après 177 km de course. Cette étape devrait plutôt ressembler à une étape de transition, sans trop d’altitude.